Vous êtes partis pour une visite de dessins, de peintures, de gouaches, de crayonnés, d’aquarelles et de  craies sèches. Le tout peut être mélangé.

La technique en général est multiple.

Il s’agit de dessins de petits formats A5, A4  et de croquis issus de cahiers de voyages. Ces dessins de toujours ont retrouvé une nouvelle vie et de nouveaux formats grâce aux nouvelles technologies.

Depuis, chacun d’entre eux a emprunté un nouveau chemin.

Le dessin  passe  dans un scanner de haute résolution. Il est dès lors agrandi et devient un fichier d’une résolution de 600 dpi pour un format de +/- 80 cm X 60 cm.

Ce nouveau fichier informatique est retravaillé à l’aide d’une tablette graphique pour les retouches éventuelles. Les contrastes, la  luminosité  et  le cadrage y sont également ajustés.

Cette nouvelle épreuve passe ensuite par une imprimante équipée de  six  jets d’encres pigmentées. Nous arrivons à un stade qui demande beaucoup de recherches et de tests pour obtenir un résultat concluant, car tout se joue dans la qualité du papier et dans le débit des encres.

Une fois le résultat atteint, je réalise l’impression en grands formats.

Le dessin d’origine est devenu une nouvelle œuvre.

Les dessins et les tirages sont entièrement réalisés par l’artisan.

Ils sont numérotés de 1/ 8 et signés de ma main.

Chaque œuvre a comme support le papier ‘Canson Infinity Arches Aquarelle rag’ de 310 gr ou de 240 gr.

  vitalvkartbrut@gmail.com

 

 

 

© Vital Van Kriekinge